Erreur
  • XML Parsing Error at 1:278. Error 9: Invalid character
 
 

Diagnostic

Envoyer Imprimer PDF

Le SFM n'est pas nouveau mais était difficile à diagnostiquer pendant la plus grande partie de ce siècle. Le syndrome ne peut pas être dépisté par des examens en laboratoire ou par des radiographies, et bon nombre de ces signes et symptômes se retrouvent dans d'autres maladies (en particulier dans le syndrome de fatigue chronique-SFC) ce qui rend son diagnostic difficile.

Deux médecins canadiens ont mis au point un diagnostic du SFM en 1970, et en 1990, un comité international a publié des critères diagnostiques qui sont maintenant communément acceptés.

Une fois la possibilité d'autres maladies étant éliminée au moyen d'examens et du dossier médical du patient, le diagnostic repose sur deux symptômes principaux :

  • Une douleur généralisée pendant plus de trois mois, en conjonction, avec une douleur ressentie par la pression à au moins 11 de 18 points sensibles.

La «douleur répandue» signifie une douleur ressentie de part et d'autre, tant en haut qu'en bas de la ceinture et des deux cotés du corps, Les «points sensibles», ou les zones extrêmement sensibles, ne sont que rarement ressentis par le patient avant l'application d'une pression.

Une collection de symptômes

La fibromyalgie est considérée comme étant un syndrome parce qu'elle est une collection de symptômes plutôt qu'un processus morbide clairement défini. Outre la douleur et la fatigue, les symptômes du SFM comprennent souvent :

  • un sommeil non réparateur-fatigue après le sommeil et ankylose;
  • maux de tête-allant des maux de tête «ordinaires» à des migraines;
  • troubles de l'intestin, diarrhée fréquente et/ou constipation s'accompagnant parfois de gaz épigastriques ou de nausées.

Plusieurs autres symptômes peuvent se manifester. Ceux qui sont signalés le plus souvent comprennent des spasmes musculaires, des douleurs au visage (comme l'ATM), des démangeaisons de la peau, un engourdissement ou des fourmillements dans les mains ou les pieds, des troubles vasculaires, la maladresse, des sensations d'enflure, des douleurs thoraciques, de la difficulté à se concentrer et des pertes de mémoire. Puisque ces symptômes peuvent être également des signes d'autres maladies, il est important de toujours consulter un médecin.

Certaines personnes atteintes du SFM peuvent être extrêmement sensibles aux changements météorologiques, à la fumée, aux bruits, à la lumière, au froid et aux courants d'air. Les symptômes peuvent être aggravés par le stress ou par un manque ou un excès d'activité physique.